Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Franc suisse (CHF) et or : divergence sur valeurs refuges

24 Mai 2019 , Rédigé par jean-christophe duplat

L'or et le franc suisse ne sont plus les deux valeurs refuges que l'on citait volontiers jusqu'à la fin des années 2000. 

Peut-être se méfie-t-on des tensions mondiales actuelles d'ordre commercial, puisque la Suisse est un pays dont l'économie est essentiellement tournée vers les exportations ? Peut-être les investisseurs découvrent-ils que le franc suisse est une monnaie comme les autres, duplicable à l'envi ? Et en cette nouvelle ère de taux pratiquement nuls, et sans inflation, le franc suisse perd de son aura.  

En janvier 2015, intervention de la main invisible de la BNS. La banque centrale suisse avait été prise la main dans le pot de confiture, et dévoilait qu'elle rachetait depuis 2011 des euros par containers pour éviter que le CHF ne s'apprécie trop fort et trop vite.  Elle avait surpris les marchés en désespérant de garder sa monnaie à un taux plancher, très visible ci-dessous. Le cours du franc avait atteint la parité avec l'euro sans attendre. 

L'on est en droit de penser que la BNS a recommencé son intervention, mais à un plancher plus élevé que celui de 0,85 puisque c'est maintenant aux alentours de 0,90 ou 0,92 que la BNS fait tiédir la fièvre qui s'empare du CHF. 

L'or (en vert) pour sa part reste assez inversément corrélé aux prestations boursières (ici, le S&P 500 en jaune) sans plus s'affranchir des 1350 USD. En cas de risque géopolitique majeur, comme il s'en trame entre les Etats-Unis et la Chine ou l'Iran actuellement, ou simplement parce que le risque d'implosion du système des banques centrales est réel, il est bon de se réfugier dans un lingot. 

Car d'inflation intenable des dettes publiques on ne parle pas assez. 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article