Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Percée de l'or, assez puissante pour décourager le marché des actions ?

31 Août 2017 , Rédigé par jean-christophe duplat

L'or vient de casser une résistance importante, à 1300 USD. 

Outre les tensions géo-politiques du côté de la Corée du Nord, cette nouvelle vague positive pour l'or est certainement à mettre en corrélation avec la dépréciation du dollar. 

 

Au plus bas depuis 2 ans, un dollar faible contribue à la revalorisation de l'once.On vérifie l'inverse également sur le graphe ci-dessous.  Tout comme ce dollar faible entraîne une migration des transactions des actions vers les titres obligataires, réputés plus sûrs en cas de troubles sur les marchés (nous ne sommes pas du tout de cet avis, comme déjà longuement expliqué sur ce blog ; nous conseillons plutôt d'éviter les titres d'état qui n'ont aucun contrepartie solide).

Il y a d'autres éléments, comme la dernière conférence de presse de la BCE, qui n'a émis absolument aucun avis sur la continuation ou non de la politique d'inondation des marchés, ni d'opinion sur la force de l'euro. Le brouillard ne rassure pas les investisseurs, qui restent aux abris. 

La question à se poser maintenant est la suivante : La montée de l'or va-t-elle continuer, au détriment du marché actions, ou n'est-ce qu'un mouvement velléitaire ? 

Première constatation : l'or surperforme les actions (ici : le CAC 40 qui est un indice de référence). L'once d'or valait 23.75% de l'indice au premier janvier, elle en vaut aujourd'hui 26%. 

 

Percée de l'or, assez puissante pour décourager le marché des actions ?

Ce n'est plus arrivé depuis quelques années, et ceci pourrait présager d'un mouvement de fond. 

Il pourrait atteindre les 0.30, comme en février et juillet 2016, pour mettre le marché en émoi. C'est une once d'or qui s'établirait à 1'525 dans un marché d'actions qui resterait aux niveaux actuels. 

Percée de l'or, assez puissante pour décourager le marché des actions ?

Alors, nous nous tournons vers ce marché actions, au rayon "small caps" que nous apprécions particulièrement. Le Russell 2000 nous indique que ce rayon a dérapé en ce mois d'août, au point de tomber sous sa moyenne à 200 jours. 

Ce serait un fort signal baissier au niveau des actions - nous avons déjà écrit sur le signal avant-coureur des small caps sur les capitalisations plus fortes - si la baisse s'était structurellement installée sous cette moyenne. 

Or, elle a immédiatement rebondi pour revenir au niveau même de sa moyenne à 50 jours ! C'était ce que l'on peut appeler un 'bear trap' ou piège baissier. 

 

Percée de l'or, assez puissante pour décourager le marché des actions ?

C'est pour cette raison que nous ne pensons pas que la vigueur du marché actions soit atteinte. L'or peut donc encore progresser, mais pas au point de faire sombrer les marchés dans les circonstances actuelles. A court terme, il ne sonne pas encore l’hallali pour les investisseurs qui sont positionnés en actions. 

Ceci est bien évidemment à suivre attentivement.  

Lire la suite