Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde politique se laisse distraire

1 Avril 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

Lorsque nous entendons le monde politique s'émouvoir des parachutes dorés, des paradis fiscaux - lire cet article - ou autre plan social, nous ne pouvons que constater qu'il ne s'attaque pas aux bases du problème de la bulle de crédit, mais à ses seules conséquences. Les effets d'annonce se multiplieront donc avec la perspective du G20 de demain, mais l'on peut déjà pronostiquer un certain nombre de problèmes qui resteront sans la moindre tentative de résolution.

Résoudre le problème de la bulle du crédit qui est en train d'imploser devrait se faire de la même manière qu'elle a été créée : par l'effet de levier. Mais à la baisse cette fois, et de manière très ordonnée.

L'on pourrait imaginer un Etat responsable qui, pour chaque $  (€) investi, éliminerait 5 ou 10 $ de dette. Cela se passerait par exemple en ne se bornant pas à des déclarations telles que "nous ne laisserons pas tomber les épargnants" en garantissant la totalité de leurs avoirs et en aidant chaque établissement bancaire en difficulté, mais plutôt en garantissant un plafond de remboursement, et en acceptant la faillite de certains établissements financiers.
De la même manière, l'Etat pourrait ne garantir aux créanciers des banques que 50% des actifs dits "toxiques" au lieu de se porter garant de la totalité de ces actifs comme il le fait jusqu'à présent  - et qui ne résoud rien, mais postpose plutôt le problème.


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article