Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le scénario de l'hyperinflation

2 Avril 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

Nous l'avons vu précédemment, les Etats commencent aujourd'hui à imprimer de la monnaie à tour de bras, sans contrepartie.
Nous avons encore vu récemment que, outre l'Allemagne, c'est maintenant l'Angleterre qui a du mal à placer son papier obligataire.

Ce qui signifie qu'à terme, après une désinflation (diminution de l'inflation, période actuelle), un passage en déflation (baisse généralisée des prix de toute classe d'actifs, et de la masse salariale, période à venir), un retour à l'inflation est à projeter pour le moyen terme, au cours de l'année 2010.

Peut-être même l'hyperinflation, elle, caractérisée par une augmentation de 100% des prix sur une période de 3 ans maximum.
Pendant cette période, nous verrons un certaine volonté par les Autorités de garder le contrôle sur la monnaie locale afin de ne pas se déprécier par rapport aux autres monnaies, accompagnée d'une vente des devises locales - sauf si le politique s'en mêle et limite les retraits de devises  - comme pendant la crise argentine, où seul un retrait de 100 USD par semaine était permis -  pour la convertir en devise plus sûre.

C'est donc l'or qui devrait sortir grand gagnant de cette crise à venir.
D'autant plus que les contrats sur l'or échangé sur le Comex, la bourse des matières premières, représentent une somme dix fois supérieure à la quantité d'or produite dans le monde. Aussi un effet de levier.
Ceci signifie que, lors de cette envolée du cours de l'or, si chaque titulaire d'un contrat demande la livraison du sous-jacent, l'or physique, le Comex pourrait cesser de fonctionner.. un accident sur les le marché des dérivés est donc à prévoir, tôt ou tard.

Il n'est donc pas inutile d'acheter de l'or physique, ou des trackers sur ce produit (le 1156N par exemple qui est dit Quanto, donc couverture contre le risque de change incluse) en vue de cet épisode.
Bien sûr ceci n'est en aucun cas une incitation à l'achat de produits boursiers ou à la spéculation.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article