Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Chine vs la timidité des banques européennes

1 Juillet 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Macro-économie

Les nouvelles nous apprennent que la Chine connaît un quatrième mois de croissance de son activité économique, traduit dans son indice manufacturier
Rappelons qu’un indice supérieur à 50 reflète une économie en croissance et sous les 50 points, l’on peut en règle générale considérer que l’économie se rétracte.


 
Cet élément est de nature à nous indiquer que la Chine est occupée à réussir parfaitement son découplage – recentrer son économie en développant le marché intérieur plutôt que de générer de la croissance uniquement sur base de ses exportations – et qu’elle y est parvenue grâce à un plan de relance ciblé, avec un volet focalisant les prêts bancaires sur la consommation intérieure.



En Europe, par contre, le bilan de la BCE au 30 juin montre qu’elle héberge 252’637 trilliards (252'637'000'000'000'000) EUR en provenance des banques commerciales européennes.
cfr ce graphe
Un montant record qui avait baissé significativement durant le rebond boursier, mais dont l’importance nous renvoie maintenant 6 mois en arrière, lorsque les banques préféraient comme aujourd’hui placer à la BCE – contre rémunération de 0,25% sur base annuelle – plutôt que de les mettre à disposition des entreprises, avec à la clef une stimulation de la croissance, ou de favoriser le placement sur les marchés boursiers.

Malheureusement la BCE ne communique pas le nom des banques d’où est issue cette masse monétaire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article