Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un point sur les indices

6 Juillet 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Marchés financiers

Un certain nombre de signaux étant donnés par les marchés à l’heure actuelle, il nous semble opportun de les noter pour surveiller une éventuelle nouvelle vague de baisse.

En premier lieu, nous constatons que les fameuses moyennes mobiles exponentielles à 13 et 34 jours viennent de se croiser à la baisse sur les indices européens, dont le Cac40.



Ce sont ces mêmes moyennes qui avaient laissé présager une embellie sur les marchés dès le début du mois de mars.

Par contre, la cassure ne s’est pas encore opérée sur les indices américains, Dow Jones et Nasdaq en tête. Une chute de ces indices en clôture pourrait signaler le début de cette coupure.







L’or, quant à lui, est en parfait équilibre, après sa hausse du mois de mai, hausse qui s’est à peine traduite sur les cours de l’or en euro, à cause de la dépréciation du dollar. Si une vague baissière débute sur les marchés, il devrait en profiter pour repartir à la hausse. A surveiller.


Le Vix, l’indice de volatilité des marchés, après s’être replié autour des 20, semble repartir à la hausse dans un mouvement qui rappelle vaguement celui du mois d’août 2008.

Ce graphe est intéressant car l’échelle du temps permet de montrer qu’en marché haussier (2003-07/2007), le Vix ne dépasse pas les 20, puis dans une période de doute des marchés (07/2007-09/2008), il se met à évoluer de manière plus nerveuse, entre 20 et 35, et en cas de crise, il s’affole et ne connaît plus de limite à la hausse.

Nous étions ces dernières semaines revenus à des niveaux très raisonnables, aux alentours de 23, alors que les autorités semblent soudainement prendre conscience de n’avoir pas encore évalué l’ensemble du risque financier, comme le signale le FMI dans cet articulet.

De même, le ratio bear/bull, qui met en relation les positions haussières et baissières prises par les acteurs de marché, faisait lui aussi montre d’une prédominance des haussiers (bulls) sur les marchés, et d’un retour de l’optimisme - bienvenu mais peut-être trop rapide – sur les marchés, avec près de 50% de haussiers pour 20% de baissiers, il y a quelques jours.




A suivre..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article