Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le climat, terreau idéal pour lever de nouvelles taxes ?

7 Septembre 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat



Le climat étant un de leurs principaux alibis pour les aider à colmater les brèches des budgets publics, nos politiciens sont occupés à essayer de faire passer de nouvelles taxes sur le compte de ce changement climatique.

D’autre part,  au vu de ce qu’une certaine presse colporte sur le même climat en faisant fi de neutralité , nous avons modestement trouvé ci et là quelques éléments qui permettront peut-être au lecteur de rester critique ou à tout le moins tempérer ce qu’on lit et qui est souvent accepté comme tel par rapport à ce sujet.

Les données enregistrées par les satellites de la NASA - organisme on ne peut plus sérieux qui, lui, collecte les données de la surface entière de le Terre et non d’une partie seulement comme le font d’autres - montrent que la superficie de glace évolue constamment, à la hausse comme à la baisse, depuis 1979, mais n’enregistre aucune anomalie significative. Le trait rouge qui retrace les anomalies revient régulièrement à 0% d’anomalie.


Ils signalent aussi que la Terre est comme une goutte : toute fonte des glaces au Pôle Nord est compensée par un accroissement de même amplitude des glaces du Pôle Sud. D’où l’intérêt de ne s’intéresser qu’aux données collectées sur l’ensemble de la surface terrestre.

D’autre part, ce tableau , dans sa première colonne  (« Globe ») nous indique la température moyenne constatée au mois le mois depuis 1979, mesurée à une hauteur de 15 kilomètres de la Terre.

Lorsque l’on met ces chiffres sur un graphe, il n’y a pas de variation de température significative, la moyenne de 0.13° sur cette période étant normale. Notons le seul pic observé au début de l’année 1998, avec un plus haut de 0.76°.

Le CO2, contrairement à ce qui est régulièrement affirmé, ne pollue pas ; au contraire, une forte concentration de CO2 favorise la pousse rapide des plantes, notamment sur terrain désertique. Voir ce très bon site scientifique qui dénonce toute une série de fausses idées sur le climat et indique aussi, à titre anecdotique, que les thermomètres scientifiques officiels – nettement moins neutres que les satellites de la NASA - sont souvent situés dans des îlots de chaleur urbaine (zonings industriels, etc) ou surexposés aux radiations.

Certains scientifiques pensent que c’est l’activité solaire qui augmente et provoque un réchauffement, lui-même compensé par un certain refroidissement de la Terre, mais ils ne sont pas médiatisés.

Enfin un livre de chevet aux fins de ne plus, notamment, lier gaz à effet de serre et réchauffement climatique.

Il est donc probablement temps de se dire que les variations de climat sont régulières, qu’il faut se mobiliser pour s’adapter à ces variations plutôt que de vouloir contrôler ou maîtriser ces variations.

Et éviter de lever de nouvelles taxes en se protégeant derrière des idées pas toujours objectives.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Balaen 28/09/2009 18:33


D'accord, voici des décennies que nous envoyons dans l'atmosphère autour de 85 millions de barils de pétrole par jour, alors que notre industrie doit avoir un score au moins aussi époustouflant et
ce depuis la 1/2 du 19e s.; sans omettre le cheptel de bétail (4 X l'humanité parait-il) qui n'est pas en reste. Et bien sûr tout cela sans aucune incidence sur l'environnement et les mécanismes
naturels. Pas même le climat, que les spécialistes nous disent unanimement que c'est une matière terriblement complexe et sensible. Bien sûr, toute cette histoire de réchauffement dont on nous
chauffe les oreilles ne serait donc qu'un micro phénomène naturel, non les glaciers ne fondent pas, non la mer ne se dilate pas, non il n'y a pas et n'aura pas de réfugiés climatiques, etc... tout
ceci serait donc un cauchemar collectif, et d'abord de la part de la communauté scientifique dans son ensemble... A commencer par les membres du GIEC qui ne sont même pas capable de tenir un
thermomètre... Mais hormis, dieu merci, l'un ou l'autre "éminent" climatologue obscur qui a seul le courage de défier les évidences unanimement constatées... et que des gens tels que vous ont eu la
chance de pêcher hors des eaux glauques du consensus. Félicitation, et au nom de l'humanité, je vous dis merci !

-Balaen-

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture/emissions/planete/archives.php

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture/emissions/matins/fiche.php?diffusion_id=25522

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/co2monamour/archives.php
http://www.collectifargos.com/Avec-les-refugies-climatiques,6,29,1

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/co2monamour/archives.php


jean-christophe duplat 28/09/2009 18:49


Cet article n'a pour but que de rester critique par rapport aux infos de masse et, modestement, de permettre au lecteur de se faire une opinion plus neutre sur ce problème.
Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'il ne faut pas se soucier de l'environnement, ne me faites pas dire ce qui n'est pas mentionné dans cet article.