Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est combien pour être heureux ?

8 Janvier 2013 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie Politique

La société Skandia a testé un échantillon de personnes habitant en Europe ou ailleurs sur la rémunération annuelle nette qu'il leur faudrait pour être réellement heureux. 

 

Lié probablement au coût de la vie de ces pays, l'on retrouve Dubaï, (USD 276'150)  Singapour (USD 227'563) et Hong-Kong (197'702) en tête de liste

 

personal-net-income.gif

 

 

Suivent dans l'ordre, Mexique, Italie (USD 175'825), Pérou, Brésil, Colombie, Angleterre (133'010) , Chili, France (USD 114'300), Autriche et ... l'Allemagne (85'781). 

La moyenne s'établit à 161'800 USD net par an. 

Les Italiens ont donc besoin du double des Allemands et près d'un tiers de plus que les Anglais - dont le niveau de vie est réputé comme supérieur - pour se sentir vraiment heureux et à l'aise financièrement. 

Cette prise d'altitude est-elle psychologique, résultat de l'étranglement par l'austérité, de levées de taxes qui ne servent qu'à rogner la croissance et donc faire disparaître la base taxable à terme ? Encore une fuite en avant, alors que diminuer les dépenses publiques et les privilèges accordés aux élus pourrait significativement contribuer à assainir les finances publiques..

Ils n'ont pas testé d'échantillon grec, et c'est dommage.

Nous pouvons aussi remarquer que la première place est occupée par le pays qui a fait défaut le plus récemment, et dont les habitants sont peut-être aussi marqués par cet épisode. 

 




Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Didier 17/01/2013 11:18

Cela semble lié au coût de l'immobilier. En région parisienne ou romaine, il faut être très riche pour être correctement logé (sans plus).

BA 10/01/2013 17:08

Jeudi 10 janvier 2013 :

Une dépêche de l'AFP fait le point sur la faillite de Chypre : la troïka – Fonds monétaire international, Union européenne et Banque centrale européenne – va devoir prêter 17 milliards d'euros à
Chypre.

Lisez cette dépêche AFP :

Le sauvetage de Chypre risque d’occuper la zone euro pendant plusieurs mois.

La zone euro commence l’année avec le dossier complexe de l’aide à Chypre, mais une décision semble impossible dès la fin janvier, comme prévu, car les besoins du pays sont encore mal connus et le
calendrier politique défavorable, selon plusieurs responsables européens.

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, et le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, s’étaient prononcés fin 2012 en faveur d’une décision au cours de la prochaine
réunion des ministres des Finances de la zone euro, le 21 janvier.

Les autorités chypriotes avaient estimé avoir besoin de 17 milliards d’euros sur quatre ans, dont 10 milliards pour renflouer les banques.

Une des premières tâches des ministres des Finances de la zone euro va consister à évaluer les besoins financiers réels de l’île. Une aide de 17 milliards d’euros équivaut au PIB du pays. Cela
signifie que la dette risque d’atteindre 200 % du PIB, ce qui « n’est pas soutenable », explique une des sources interrogées. En revanche, « si les besoins sont en fait de 10 milliards d’euros,
cela fait une différence ».

Le caractère urgent de l’aide est aussi en question, selon la même source, qui rappelle que les autorités chypriotes avaient d’abord dit que le pays ne tiendrait pas financièrement au-delà de 2012,
avant de parler de mars 2013.

Mais d’autres questions doivent aussi trouver leurs réponses. « Parmi les éléments du dossier chypriote, il y a le fait que le secteur bancaire représente 800 % du PIB. Il y a aussi une dimension
russe et une dimension de blanchiment d’argent », selon un autre diplomate.

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%89conomie/article/795466/Le_sauvetage_de_Chypre_risque_d'occuper_la_zone_euro_pendant_plusieurs_mois.html

BA 08/01/2013 20:45

Mardi 8 janvier 2013 :

Taux de chômage en zone euro : novembre 2012 :

1- Médaille d’or : Espagne : 26,6 %.

2- Médaille d’argent : Grèce : 26 %.

3- Médaille de bronze : Portugal : 16,3 %.

4- Irlande : 14,6 %.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-08012013-BP/FR/3-08012013-BP-FR.PDF

Zone euro : le chômage atteint 11,8 % en novembre, un record.

L’ascension du chômage se poursuit en Europe avec 11,8% de la population active sans emploi en novembre dans la zone euro, contre 11,7% en octobre. Un nouveau record.

Selon les chiffres publiés mardi par l’office européen de statistiques Eurostat, 18,82 millions de personnes étaient au chômage en novembre dans la zone euro, soit une hausse de 113.000 personnes
par rapport à octobre, et une hausse de 2,015 millions par rapport à novembre 2011.

Et, surtout, répétons le slogan habituel :

« L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. »