Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Confiscation, bidouillage et fuite en avant : Chypre 5ème pays "sauvé" sur 17

27 Mars 2013 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #europe grèce

Nous avons tous suivi l'épisode chypriote avec intérêt et avons pu noter que, avec la confiscation d'environ 40% de la fortune des plus riches pour sauver le système banque-état, le droit élémentaire  à la propriété privée s'est vu bafoué par la Troïka (FMI, BCE, UE).

De nouveau pour sauver un Etat très bancarisé - les actifs bancaires de Chypre sont 5 fois supérieurs à son PIB - et repousser à plus tard l'éclatement officiel de la zone euro. Officiel car l'on peut déjà considérer que la Grèce et Chypre en sont déjà sorti, leur monnaie nationale valant de facto, par ces différentes dévaluations confiscatoires, beaucoup moins que la monnaie de leurs voisins, phénomène aggravé encore par le fait qu'ils soient plus importateurs qu'exportateurs.

 

Nous avons aussi pu noter que la solution choisie par l'Islande en début de crise - laisser  ses banques faire faillite pour ne pas couler l'Etat et renouer avec la croissance - fait petit à petit son chemin.

 

Chypre est le cinquième pays à se faire aider par le contribuable européen via la Troïka, après la Grèce (2 demandes pour un note de 110 Mia € en mai 2010), l'Irlande (67.5 Mia€ en novembre 2010), Le Portugal (78 Mia€ en avril 2011) et l'Espagne (une première tranche de 100 Mia€ en avril 2012).

En ce sens, l'on peut aussi réaliser que les contribuables et épargnants chypriotes se sont eux-mêmes enfoncés, en apportant leur aide à la Grèce.

Rappelons aussi que le MES, fonds de sauvetage européen, est doté de 700 Mia€...dont un tiers est censé provenir des 4 pays cités plus haut ! Nous ne voyons toujours pas à ce jour comment il pourrait un jour venir en aide à l'Italie, dont la dette publique culmine à 1'900 Mia€, puis à la France

 

Revenons à Chypre. L'on fait payer la crise à de prétendus tricheurs, fraudeurs, évadés fiscaux, mais il est parfois utile de se souvenir des événements récents, et de la mollesse et l'incapacité dans la fuite en avant du monde politique.

Souvenez-vous que le 2 avril 2009, le G20 avait établi une liste des paradis fiscaux.

Magnifique liste qui blanchissait  notamment Monaco, le Delaware, Andorre, Jersey, Guernsey, toutes "filiales" de membres du G20, mais qui reléguait notamment l'enfer fiscal belge sur une liste grise..

 

Lavée de tout soupçon aussi :  Chypre, qui était citée comme modèle de coopération,  puisqu'ayant signé les 12 accords de coopération. Elle méritait donc de figurer sur la liste des blanchis.

Tout le monde se congratule, la photo finale du G20 de Londres est belle, mais la différence de niveaux de taxation entre états membres s'est encore accentuée depuis lors.

La fiscalité européenne cultive ces différences et rien n'est entrepris pour dissuader les "évadés" de ne pas continuer à affluer à Chypre, en choisissant une voie de taxation moindre.

 

La leçon pour les épargnants européens est claire, en tous les cas : il ne faut pas laisser plus de 100'000€ (ce montant  pourrait même être dévalué converti en actions bancaires à Chypre..) sur un compte logé dans une seule banque, choisie avec grande attention car il ne faut pas oublier que prêter son argent à une banque revient à investir dans sa dette et, quitte à ne rien en obtenir comme rendement, autant en placer une bonne partie en or physique, dont l'appréciation sur l'euro est permanente. 

Idéalement le reste serait converti en une devise sous-évaluée et solide, comme le dollar de Singapour. 

 

270313-goldeur-5-ans.png

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Albert 27/03/2013 12:27

Vous avez toujours une vue très perspicace du monde de la finance, et je vous remercie pour vos commentaires toujours d'une grande justesse. Mais que pouvons, nous faire, nous petit épargnants avec
100000 euros placés en bourse et qui malgré ce que l'on dit, ne rapporte pas ce que nous serions en droit d'espérer. Placer en or physique, avec des commissions d'intermédiaire de 4%... Acheter du
dollars de Singapour, comment et via qui... Enfin restons optimiste et pourvu que nous gardions la santé et la chance de vivre en paix, c'est déjà un must que bien d'autre n'ont pas.
Merci pour tout