Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décomposition du prix de l'essence : plus de la moitié pour l'Etat !

3 Septembre 2012 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Inflation

 

Avec un prix du litre d’essence qui tutoie des sommets - et le mauvais débat du  contrôle des prix par l’état - il est difficile d’imaginer que quelqu’un ne gagne pas très bien sa vie dans la chaîne qui va du puits à nos réservoirs.

 

A cet égard, le Figaro a publié une infographie intéressante et nous décortique le prix d’un litre d’essence pour la France :

 

1- la production. Elle comprend l'exploration et l'extraction. C'est la partie la plus risquée : un baril (soit 159 litres) tiré du désert saoudien revient à 0,4$, soit 0,0025$ par litre. Prix moyen de revente (au litre): 0,20€.

 

2- le marché : les traders achètent et vendent les cargaisons livrées à Rotterdam et fixent le « spot price ». Leur marge triple le prix qui, cumulé, s’élève à 0,59€/l (1 baril  à 93.80€, divisé par ses 159 litres) 

3- le raffinage. Les marges y sont très comprimées et les capacités de productions excédentaires. Cette étape n'ajoute qu'un petit centime au litre: 0,6€/l.

 

4- stockage et transport : environ 10 centimes par litre. À l'arrivée à la pompe, le litre de carburant est à 0,75 €/l. La marge du distributeur est d'environ 1 centime/litre.

 

5- L’Etat français porte le prix du litre à 1.663€. Avec 0.88€/litre, les taxes représentent 54% du prix du plein d’essence.

 

 

En Belgique, la fédération pétrolière  publie la décomposition du prix des carburants :

 

Arrivé à la troisième étape, le prix du diesel raffiné (le carburant le plus distribué en Belgique) s’élève à 0,6949 € par litre.

 

4- Stockage, transport, distribution  renchérissent le prix de 0.1744 €/l

 

L’on peut aussi inclure dans ces frais de distribution le financement par le consommateur (0.0146€/l) de deux nébuleux organismes parastataux, chargés pour l’un d’ « assurer le maintien d’un stock stratégique de pétrole en Belgique » et pour l’autre de participer aux travaux de dépollution des sols lors du démantèlement de pompes.

  

5- Le prix de l’essence plafonne alors à 0,8839€/litre.

L’Etat fédéral ponctionne donc les 1,587€/l payés à la pompe de ..0,7031€/l via les accises et la TVA.

C’est 44,31% du prix d’un plein qui part dans les poches de l’état, en pure perte puisque tellement mal utilisé.   

L’on comprend que les taxes indirectes sont de loin plus rémunératrices que les impôts directs pour assurer le fonctionnement de l’état, et surtout politiquement moins dérangeantes…

A noter enfin que la main secrète de l’état prélève plus de 51% du prix de l’essence ordinaire. Il n’est donc pas étonnant non plus que, régulièrement, des sorties politiques se fassent sur ce thème, en dénonçant l’utilisation du diesel, dangereux, pour un retour au « tout essence ».

7% de différentiel de taxe à empocher, c’est assez tentant.

 

 

 

 

Application à partir de

25/08/2012 25/08/2012 24/08/2012 25/08/2012
  Essence 95 oct 10ppm Essence 98 oct 10pm Diesel 10 ppm GPL
                 
                 
Prix produit ex-raffinerie 0,6779 37,96% 0,7016 38,66% 0,6949 43,79% 0,4228 57,68%
                 
Marge de distribution 0,1691   0,1691   0,1744   0,1826  
                 
Prix hors Taxes 0,8470 47,43% 0,8707 47,97% 0,8693 54,77% 0,6054 82,60%
                 
Cotisation APETRA 0,0124 0,69% 0,0124 0,68% 0,0126 0,79%    
               
Cotisation BOFAS 0,0032 0,18% 0,0032 0,18% 0,0020 0,12%    
           
Accises + Cotisation Energie 0,6136 34,35% 0,6136 33,81% 0,4277 26,95%    
           
Prix hors TVA 1,4762 82,65% 1,4999 82,64% 1,3115 82,64% 0,6054 82,60%
           
TVA (21 %) 0,3100 17,36% 0,3150 17,35% 0,2754 17,35% 0,1271 17,35%
           
Prix maximum (TVAC) 1,786 100,00% 1,815 100,00% 1,587 100,00% 0,733 100,00%
           
Accises + TVA 0,9236 51,71% 0,9286 51,16% 0,7031 44,31% 0,1271 17,35%

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article