Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dubaï, la faillite (re-suite)

27 Novembre 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie Politique

 

Plus de 400 visiteurs uniques sur ce site pour la seule journée d’hier...Tout d’abord merci. Ensuite, faut-il y voir un intérêt pour les articles relatant la faillite de Dubaï World, soudainement mise au grand jour hier par les media, mais annoncée régulièrement sur ce blog  depuis le mois de décembre 2008 ?

Dubaï ne tombera pas en faillite, car Abu Dhabi soutient et garantit toute la dette de son petit frère des Emirats, quitte même à ce que l’on assiste à une OPA, première du genre, d’un Etat sur un autre !

Ceci a tout de même le mérite de mettre dans les esprits qu’une faillite d’Etat n’est pas une chimère. Nous avons déjà connu les défauts de paiement de l’Argentine en 2001(82 Mia USD), et de la Russie en 1998 (73 Mia USD). Dubaï, avec une dette de 80 Mia USD dont elle postpose le paiement de 6 mois, entre donc dans la même catégorie. L’article « Qui sera le prochain à faire défaut ? » a donc finalement une réponse. 

Cette dette n’est cependant absolument pas énorme, lorsqu’on pense à celle des établissements bancaires – Lehman  Brothers avait une dette 9 fois plus importante que celle de Dubaï au moment de sa faillite !- qui a en très grande partie été transférée sur les épaules des Etats via l’émission de dette souveraine.

Et puis c’est curieux cette annonce qui s’opère à la fermeture des marchés et la veille d’un jour de fermeture des bourses américaines.  C’est un moyen de pression idéal pour sortir plus fort d’une renégociation de dette : pression baissière sur les places secondaires (Europe et Asie), absence de réaction sur le marché principal, mais en étant certain que les autorités mettront tout en place pour éviter une chute abrupte des marchés. D’ailleurs la journée d’hier s’est passée à grands coups de communication de la part des autorités Dubaïotes, visant à rasséréner les esprits. L'on peut penser que Wall Street n'enregistrera pas de baisse substantielle à son ouverture.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article