Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Italie et Grèce, une même économie souterraine

16 Décembre 2011 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Europe - Italie

Il Sole met en image les statistiques italiennes, et nous signale que

les 66.3% d'Italiens qui déclarent un revenu annuel inférieur à ...20'000 € possèdent :


42.4% des bateaux immatriculés en Italie
25.7% des avions privés
et 31.7% des voitures dont la cylindrée est supérieure à 185 kw (250 CV)

 

chi-possiede-auto-.jpg

 

 

Ceci me fait sourire et penser que mon mémoire de 1990 qui portait sur l'économie souterraine en Italie, et qui concluait que la hausse des taxes n'était pas un incitant au retour de cette économie en surface, est toujours bien d'actualité...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 30/12/2011 15:14

Vendredi 30 décembre 2011 :

Nomura prône la création d'un nouvel ECU en cas d'éclatement de la zone euro.

Le courtier japonais Nomura estime que le risque de rupture de la zone euro continue de croître. Trois scénarios possibles se dessineraient alors :

- une sortie de l'Allemagne de la zone euro, option définie comme « très théorique » ;
- une sortie limitée à des petits pays (la Grèce et le Portugal par exemple) ;
- l'abandon de l'euro par des pays de grandes dimensions comme l'Espagne et l'Italie.

Cette dernière variante déterminerait, selon Jens Nordvig, le rédacteur de l'étude en deux volets, « la fin de la zone euro en tant qu'aire dotée d'une devise qui fonctionne ». Dans ce cas pas si
hypothétique, le retour à l'unité de compte européenne (l'ECU, pour « European Currency Unit ») aurait un impact positif pour les grands pays qui lâcheraient la monnaie unique, estime Nomura.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201817128174-nomura-prone-la-creation-d-un-nouvel-ecu-en-cas-d-eclatement-de-la-zone-euro-269188.php

BA 28/12/2011 18:04

Mercredi 28 décembre 2011 :

Banques de la zone euro : nouveau record des dépôts au jour le jour : 452 milliards d'euros.

Les dépôts au jour le jour des banques auprès de la Banque centrale européenne (BCE) ont franchi un nouveau record, après celui atteint la veille, selon des chiffres publiés mercredi par la BCE sur
son site internet.

Les banques ont déposé 452 milliards d'euros auprès de l'institution monétaire de Francfort entre mardi et mercredi contre 411,81 milliards d'euros la veille, des niveaux jamais atteints jusqu'ici
et qui témoignent des dysfonctionnements sur le marché inter-bancaire.

Le précédent record remonte à juin 2010, avec 384,3 milliards d'euros de dépôts. Les dépôts avaient ensuite progressivement diminué avant de connaître de nouveaux pics depuis l'été et l'aggravation
de la crise de la dette en zone euro.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=ECBLDEPO:IND

croc 27/12/2011 14:56

Le gel du crédit de Petroplus montre aussi que les banques n'ont plus d'argent et retsreignent le crédit à tout va
http://www.zonebourse.com/PETROPLUS-HOLDINGS-AG-7624542/actualite/Petroplus-s-effondre-en-Bourse-apres-le-gel-de-ligne-de-credit-13948374/

BA 27/12/2011 14:33

Mercredi 21 décembre 2011 :

La Banque centrale européenne (BCE) a alloué mercredi 489,191 milliards à 523 banques de la zone euro lors d'une opération inédite de prêt à trois ans, a-t-elle annoncé sur son site internet.

Mardi 27 décembre 2011 :

Les dépôts au jour le jour des banques de la zone euro auprès de la Banque centrale européenne (BCE) ont atteint un nouveau record, selon des chiffres publiés mardi, signe que les
dysfonctionnements persistent sur le marché inter-bancaire.

Les banques ont déposé 411,81 milliards d'euros auprès de la BCE entre lundi et mardi, soit un nouveau record.

Le record jusqu'ici remontait à juin 2010, avec 384,3 milliards d'euros.

Ce nouveau pic des dépôts sur 24 heures intervient alors que l'institution monétaire de Francfort a réalisé mercredi sa première opération de prêts sur trois ans, qui était censée apaiser les
tensions des banques concernant leurs liquidités.

L'opération a attiré une demande record de 489 milliards d'euros par 523 instituts de crédit.

Cette tendance montre que les banques préfèrent garder leurs liquidités en surplus au cas où, plutôt que de les prêter à d'autres établissements financiers qui en auraient besoin, dans un contexte
où l'évolution de la crise de la dette reste incertaine.

Le graphique ci-dessous montre que le record historique a été pulvérisé :

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=ECBLDEPO:IND

BA 19/12/2011 22:23

Lundi 19 décembre 2011 :

La BCE pointe des risques accrus pour la stabilité financière.

La Banque centrale européenne (BCE) a averti lundi que les risques pesant sur la stabilité financière de la zone euro avaient considérablement augmenté au second semestre, alimentés principalement
par les craintes de contagion de la crise de la dette et par des tensions sur le marché interbancaire.

Dans son rapport bi-annuel sur la stabilité financière, la BCE estime que dans le pire des cas, le monde pourrait retomber en récession, affaiblissant davantage des banques déjà fragiles.

"La crise du risque souverain et son interaction avec le secteur bancaire a empiré, dans le contexte de perspectives de croissance macroéconomiques affaiblies", lit-on dans ce rapport.

"Au final, la transmission des tensions entre souverains, entre les banques, et entre ces deux derniers s'est intensifiée pour prendre les proportions d'une crise systémique sans précédent depuis
la faillite de Lehman Brothers il y a trois ans."

http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00410079-la-bce-pointe-des-risques-accrus-pour-la-stabilite-financiere-265259.php