Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Où en est la volatilité ? Comment va évoluer cette crise ?

8 Mai 2010 , Rédigé par jean-christophe duplat

 

 

Les indices de volatilité que nous suivons depuis le début de cette crise de la dette, sont remarquables de régularité.

Tant sur le VIX que sur le VXN, l’on constate que, chaque fois qu’un de ces indices vient toucher sa bande de Bollinger inférieure, il remonte ensuite d’une manière fulgurante pour atteindre de nouveaux sommets – son rôle est d’indiquer le niveau de panique qui règne sur les marchés - , indiquant de manière inversée qu’une importante baisse des marchés est à suivre immédiatement..

 

 

vxn-07052010-copie-3.png

 

 

vix-070510.png

L’on en a un bel exemple cette semaine, et l’on se dit que finalement, avoir conseillé de convertir ses liquidités en USD, de privilégier les « small caps » aux grandes capitalisations, et se protéger via l’or en attendant une rechute de 50% sur les marchés n’était pas si mauvais.

 

Tandis que l’Europe politique s’affaire depuis 6 mois à tenter de résoudre - via une supposée aide à la Grèce - une crise inévitable, chaque fois en postposant plutôt qu’en décidant, et que la BCE se charge de continuer à propager cette crise de la dette, en prêtant de l’argent à du 1% aux banques qui lui apportent en contrepartie des obligations...grecques offrant sur papier une rémunération de 12% garantissant ainsi de manière indirecte à l'Etat grec l’achat par les banques de sa dette irremboursable, l’on se demande comment tout ce château de cartes ne s’effondre pas plus rapidement.

 

Après cette chute, nous pouvons d’ores et déjà prédire que les Etats vont mettre en place  un système qui obligera les compagnies d’assurances à acheter un pourcentage d’obligations d’Etat, devenues invendables et orphelines d’acheteurs, à saupoudrer dans toutes les polices d’assurance qui donnent droit à un avantage fiscal, afin de garantir une contrepartie à l’emission de sa dette.

Détenteurs d’épargne-pension et autres assurances-vie, il est toujours temps de vendre ces polices et de procéder à des provisions internes pour pension dans les sociétes, qui seront gérées par vous-mêmes, et pour vous-mêmes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article