Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelles devises sont sous-évaluées ?

13 Décembre 2012 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Devises

Le site Vectorgrader nous offre un indicateur important de sur- et sous-évaluation des devises mondiales, et donc un bon indicateur géographique d’investissement.

 

Le principe de calcul est relativement simple : un panier-type de marchandises est acheté localement et la comparaison de son prix total par rapport au prix exprimé en USD permet , sur ces bases, de déterminer la cherté , ou le contraire, d’une devise par rapport à une autre.

 

Voici le résultat de ce calcul :

12-12-12-09-58-43.jpg

 

 

Il en ressort sans surprise que les principales devises échangées sur cette planète ( EUR, JPY) et le USD qui sert de comparateur dans ce test, sont surévaluées.

 

Il en va de même pour les devises refuges tels les couronnes norvégienne, suédoise et danoise, le franc suisse, et pour les devises qui ont déjà surperformé les années précédentes, comme le dollar australien.

 

A l’inverse, l’on pouvait deviner la présence des pays en voie de développement ou «  en redéploiement » incluant un risque politique (Egypte, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Pérou..) en queue de peloton, et des devises manipulées (le Yuan chinois par exemple) surtout quand on compare cette dernière au USD.  

 

Les pays d’Europe de l’Est, enfin, sachant leur exposition à la crise bancaire et de la dette, paient leurs problèmes par une méfiance sur leur devise.

 

Venons-en maintenant aux anomalies de ce classement.

 

A notre sens, trois monnaies sont réellement décotées et devraient à terme contribuer à générer une plus-value sur un investissement dans ces devises.

Elles sont de plus soutenues par des économies dynamiques et un PIB en croissance :

Le dollar de Singapour (SGD)

Le won de Corée du Sud (KRW) 

Le dollar de Hong-Kong (HKD)

 

Pour parfaire cet exercice, voici une sélection d’obligations – nous avons éliminé les établissements financiers comme Dexia, UBS ou Citibank, fragiles, qui ont aussi emprunté dans ces monnaies - émises dans ces devises, assortis de leur prix, échéance et rendement facial.

 

 

N’oubliez pas enfin que le législateur est toujours persuadé que c’est un banquier qui est seul capable de valider un tel choix d’investissement.

 

 

 

ISIN Emetteur Échéance Devise Prix indicatif (%) Intérêt
FR0000473407 Compagnie de financement foncier 28/03/2013 HKD 100% 5,02%
XS0478157893 Rabobank 13/01/2015 SGD 100% 2,45%
XS0788629128 Merrill Lynch 20/06/2012 SGD 100% 3%
XS0188210289 John Hancock Global Funding 17/03/2014 HKD 100% 4,67%
FR0010621615 BPCE 28/05/2018 HKD 100% 3,78%
XS0743047531 Barclays Bank 30/03/2017 KRW 98,66% 3,12%

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 14/12/2012 20:11

Jeudi 13 décembre 2012 :

Grèce : la zone euro débloque l'aide à Athènes, satisfaction générale en Europe.

Au final, la zone euro va débloquer 49,1 milliards d'euros en faveur de la Grèce d'ici fin mars, dont 34,3 milliards qui seront versés "dès la semaine prochaine", a indiqué le chef de file de
l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.

http://www.romandie.com/news/n/Grece_la_zone_euro_debloque_l_aide_a_Athenes_satisfaction_generale_en_Europe82131220121840.asp

Les contribuables européens : - Dis donc, la Grèce, tu vas nous rembourser, oui ou non ?

La Grèce : - Non. Je n'ai plus un rond.

Les contribuables européens : - Tu nous dois 240 milliards d'euros, alors tu vas nous rembourser.

La Grèce : - Non. Je n'ai plus un rond.

Les contribuables européens : - Bon, écoute, nous allons te prêter 34,3 milliards d'euros.

La Grèce : - Ah oui, oui, oui, d'accord, je suis d'accord. Prêtez-moi 34,3 milliards d'euros.

Les contribuables européens : - Nous allons te prêter 34,3 milliards d'euros, et avec cet argent, tu vas pouvoir commencer à nous rembourser. Nous sommes bien d'accord ? Tu vas pouvoir commencer à
nous rembourser ?

La Grèce : - Ah oui, oui, oui, bien sûr. C’est évident. Je vais vous rembourser. Bien sûr. C'est évident.

Les contribuables européens : - Alors tout va bien. La crise de la dette grecque est finie.

La Grèce : - Je dirais même plus : "Tout va bien. La crise de la dette grecque est finie."

Les contribuables européens chantent tous en choeur :
C'est la belle nuit de Noël.
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel,
A genoux, les petits enfants
Avant de fermer les paupières
Font une dernière prière.

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir.
Dehors tu vas avoir si froid.
C'est un peu à cause de moi.

Le marchand de sable est passé.
Les enfants vont faire dodo.
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises.

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m'as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés.

Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Viens d'abord sur notre maison.
Je n'ai pas été tous les jours très sage,
Mais j'en demande pardon.

BA 13/12/2012 09:52

Jeudi 13 décembre 2012 :

Accord trouvé au sein de l'UE pour contrôler les banques.

Après 14 heures de discussions, les 27 Etats de l'UE sont parvenus dans la nuit de mercredi à jeudi à Bruxelles à un accord unanime sur la supervision unique des banques de la zone euro. Le
commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, parle d'un "grand premier pas vers l'union bancaire".

Selon l'accord conclu jeudi, les banques qui présentent plus de 30 milliards d'euros d'actifs, qui pèsent plus de 20% du produit intérieur brut du pays d'origine (sauf si leurs actifs sont
inférieurs à 5 milliards d'euros), ou qui bénéficient d'un programme d'aide européen, seront supervisées directement par la BCE.

Les autres établissements resteront surveillés par leur superviseur national, la BCE pouvant, à tout moment, reprendre la main si elle le juge nécessaire. Au total, le ministre français Pierre
Moscovici a estimé le nombre de banques supervisées directement par la BCE entre 150 et 200.

http://www.romandie.com/news/n/Accord_trouve_au_sein_de_l_UE_pour_controler_les_banques15131220120733.asp

La Banque Centrale Européenne a dans ses livres 209 milliards d'euros d'actifs pourris.

Déjà, le 16 décembre 2010, les contribuables de la zone euro avaient été obligés de recapitaliser la Banque Centrale Européenne : les contribuables de la zone euro avaient été obligés de payer 5
milliards d'euros pour recapitaliser en urgence la BCE.

La Banque Centrale Européenne a dans ses livres 209 milliards d'euros d'actifs pourris, et elle a un capital de 10,76 milliards d'euros.

La Banque Centrale Européenne est devenue la pire "bad bank" du monde.

La Banque Centrale Européenne est devenue une gigantesque fosse à purin.

Et c'est la Banque Centrale Européenne qui va superviser les banques privées ?

C'est une blague ?

Non, franchement, c'est une blague ?