Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui détient la dette italienne de 1'800 Mia € ?

1 Novembre 2011 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Macro-économie

Pour prendre de l’avance, et alors que le gouvernement grec déporte sa décision d’accepter sa mise en faillite partielle à une consultation populaire, tâchons déjà de voir quels pays sont très exposés à un défaut italien.

La dette publique italienne s’élève à présent à plus de1’800 Mia €.

 debito-pubblico-258.jpg

La France en  possède 30%, soit 20% de son propre PIB – ceci met en lumière l’empressement de son dirigeant à doper les moyens financiers du fonds de secours européen.

 L’Allemagne et l’Angleterre sont les deux autres plus importants créanciers de l’Italie.

02marsh-image-custom1-v3

Plus en détail, l’on apprend par Linkiesta que la dette italienne est détenue à 44% par les investisseurs étrangers, principalement des banques et assurances européennes, tandis que 6% de la dette est entre les mains d’investisseurs asiatiques.

 

Debito-20pubblico-20italiano_0.png

Nous restons en conséquence toujours bien à l’écart des secteurs hautement vulnérables que sont la banque et l’assurance.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BA 07/11/2011 20:30


Lundi 7 novembre 2011 :

Les investisseurs internationaux n'ont plus aucune confiance dans la capacité de l'Italie à rembourser ses dettes.

Les taux de l'Italie sont en train d'exploser leurs records : le taux des obligations à 10 ans est aujourd'hui de 6,656 % !

Le graphique ci-dessous montre que l'Italie va bientôt demander l'aide du FMI et de l'Union Européenne :

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND


BA 04/11/2011 21:22


Vendredi 4 novembre 2011 :

Italie : taux des obligations à 10 ans : 6,370 %. Record historique battu.

Les investisseurs internationaux n'ont plus aucune confiance dans la capacité de l'Italie à rembourser ses dettes.

Le graphique des taux de l'Italie montre que le quatrième domino va bientôt tomber.

Après la Grèce, après l'Irlande, après le Portugal, c'est maintenant le domino italien qui va tomber.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND


Albert Hoste 02/11/2011 13:22


Et si nous parlions de la Grèce autrement ...Voir le site http://www.atlantico.fr/decryptage/scandale-grece-plan-rigueur-mais-achat-chars-industrie-armement-americaine-199502.html