Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ratios bancaires et exposition aux produits dérivés

31 Juillet 2012 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

Maintenant que la saison des assemblées générales et donc de la publication des comptes a sonné, nous avons mis à jour notre petit tableau de solidité financière des banques cotées sur Euronext.

 

Rappelons que les exigences de Bâle II portent sur des fonds propres situés entre 11 et 13.5% du total de bilan, mais en y incluant toutes sortes d’artifices et retraitements permettant de gonfler ce ratio de manière respectable, et de passer les « stress tests » haut la main.

 

Seule une banque de notre échantillon possède plus de 5% de fonds propres, si l’on divise ses capitaux propres par son total de bilan.

Ce taux de 5.88% dégagé par la KBC signifie qu’une dépréciation ou un retrait de 6% des actifs inscrits à son bilan suffit à lui faire perdre tous ses fonds propres.  

 

Alors que penser de Crédit Agricole ou Deutsche Bank qui, en voyant s’évaporer le moindre petit quarantième de leur bilan, seront en situation de faillite ?

   

Ce qui est encore plus préoccupant, c’est l’exposition de ces banques aux produits dérivés.

   

En 4 ans, la part des instruments de couverture logés dans le bilan de ces banques s’est accrue de manière exponentielle, ce qui témoigne de leur appétit du risque pour restaurer leurs marges, mais aussi et surtout de l’importance du levier qui se cache derrière ces opérations de couverture, mettant une nouvelle fois en danger la structure, déjà très fragile, de leurs bilans.  

 

 

total bilan

Capitaux Propres

ratio

 

 

 

 

KBC

285.382.016

16.772.000

5,88%

BNP PARIBAS

1.965.282.944

85.626.000

4,36%

NATIXIS

507.712.000

21.188.000

4,17%

SOCIETE GENERALE

1.181.400.064

47.100.000

3,99%

ING

1.279.228.032

50.440.000

3,94%

BANKIA

342.846.016

12.493.000

3,64%

CREDIT AGRICOLE

1.723.608.064

49.292.000

2,86%

DEUTSCHE BANK

2.164.102.912

54.660.000

2,53%

DEXIA

412.759.008

-320.000

-0,08%

 

instruments dérivés de couverture

part du bilan

évol 2007-2011

 

2007

2011

 

 

KBC

155.000

1.929.000

0,68%

+1144,5%

BNP PARIBAS

1.261.000

14.331.000

0,73%

+1036,5%

NATIXIS

670.000

3.492.000

0,69%

+421,2%

SOCIETE GENERALE

3.709.000

12.611.000

1,07%

+240,0%

ING

0

17.159.000

1,34%

+171589999900,0%

BANKIA

3.618.000

5.266.000

1,54%

+45,6%

CREDIT AGRICOLE

10.622.000

33.560.000

1,95%

+215,9%

DEUTSCHE BANK

0

0

0,00%

+0,0%

DEXIA

29.218.000

28.298.000

6,86%

-3,1%

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

credit en ligne 29/06/2014 10:59

Mais depuis, cela a été mise à nu et la gestion des flux financiers est mieux maitriser pour limiter cette suprématie

BA 03/08/2012 13:32

Vendredi 3 aout 2012 :

Une information très importante :

LES TRAITES EUROPEENS VIENNENT D'ETRE VIOLES :

Article 21
Opérations avec les organismes publics
21.1. Conformément à l'article 123 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, il est interdit à la BCE et aux banques centrales nationales d'accorder des découverts ou tout autre type
de crédit aux institutions, organes ou organismes de l'Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou
entreprises publics des États membres; l'acquisition directe, auprès d'eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite.

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2008:115:0001:01:FR:HTML

OR LA BANQUE CENTRALE DE LA GRECE VIENT DE PRETER 6 MILLIARDS D'EUROS AU TRESOR PUBLIC GREC :

La Grèce échappera au défaut de paiement en août, grâce à un prêt relais de 6 milliards d'euros accordé, à titre exceptionnel, par la banque centrale grecque. Mais le gouvernement grec n'aura droit
à aucun répit estival.

Pour éviter le scénario catastrophe en plein été, les responsables de la zone euro ont accepté une solution technique impliquant la banque centrale de Grèce, autorisée à faire une avance au Trésor
grec de 6 milliards d'euros à court terme en août. Cette solution, autorisée exceptionnellement, permettra à Athènes d'assurer ses échéances en déchargeant la BCE de toute responsabilité. Car tout
défaut de paiement grec viendra impacter le bilan de la banque centrale grecque et non celui de la BCE.

«Demander un délai de remboursement à la BCE aurait déclenché un psychodrame grec en plein été. Il fallait donc agir différemment et faire circuler les liquidités. C'est un soulagement, même s'il
est minime», conclut Vassilis Daskalopoulos.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/08/02/20002-20120802ARTFIG00564-le-plan-grec-pour-echapper-au-defaut-de-paiement-cet-ete.php

La banque centrale de la Grèce va prêter 6 milliards d'euros au Trésor public grec.

L'avantage de ce prêt : "tout défaut de paiement grec viendra impacter le bilan de la banque centrale grecque et non celui de la BCE."

C'est ça, l'avenir : une banque centrale nationale prête de l'argent au Trésor public national.

C'est ça, l'avenir.

Contraints et forcés, nous y viendrons.

BA 02/08/2012 15:30

Jeudi 2 aout 2012 :

Mario Draghi : c'était du bluff.

Mario Draghi : c'était du pipeau.

Mario Draghi est le gardien de la fosse septique.

La Banque Centrale Européenne est devenue une fosse septique, remplie d’obligations d’Etat pourries.

Elle sent mauvais, ta fosse septique, Mario. Elle est en train de déborder. Reste bien assis sur le couvercle de ta fosse septique, Mario.

Si tu es croyant, prie le Ciel pour éviter le débordement de ta fosse septique.

Mais surtout, Mario, surtout, ne nous rejoue plus de pipeau. Ce n'est plus la peine : nous savons tous ce que tu es.

Tu es un impuissant qui bluffe.

Tu es un impuissant qui ne peut faire qu'une seule chose : jouer du pipeau.

Tu es un impuissant qui joue du pipeau, assis sur le couvercle de ta fosse septique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fosse_septique

BA 31/07/2012 14:10

Mardi 31 juillet 2012 :

Le président de la Banque centrale européenne visé par une enquête.

Le comité de surveillance interne de l'Union européenne a ouvert une enquête sur Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE). Elle intervient à la suite d'une plainte pour
conflit d'intérêts, a dit lundi une porte-parole de l'institution.

L'Observatoire de l'Europe industrielle, en anglais Corporate Europe Observatory (CEO), qui suit le lobbying ayant pour cible l'Union européenne, a accusé en juin Mario Draghi de ne pas être
totalement indépendant en raison de son appartenance au G30, forum international qui regroupe des dirigeants du secteur financier public et privé.

"Nous avons reçu une plainte et avons envoyé une lettre à la BCE. Maintenant nous attendons une réponse", a dit Gundi Gadesmann, porte-parole du médiateur de l'UE Nikiforos Diamandouros. La BCE a
jusqu'à la fin octobre pour répondre, a-t-elle ajouté.

Contradiction avec les règles éthiques.

Le CEO est arrivé à la conclusion que l'implication de Mario Draghi dans le G30 est en contradiction avec les règles éthiques de la BCE.

"Le G30 présente toutes les caractéristiques d'un véhicule de lobbying pour les grandes banques internationales privées et le président de la Banque centrale européenne ne devrait pas pouvoir en
être membre", estime l'Observatoire.

http://www.romandie.com/news/n/Le_president_de_la_Banque_centrale_europeenne_vise_par_une_enquete56310720121030.asp