Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Revue de presse

22 Février 2013 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

Florilèges de mes lectures de ces dernières semaines : 

 

Sur les 145'000 tonnes d'or extraites depuis l'Antiquité, 25'000 ont disparu ;

 

Les fonds souverains gèrent actuellement plus de 5'000 Mia USD, soit l'équivalent de 10% du PIB Mondial ;

 

Sur 100 ans, les prévisions des gouvernements des pays développés surestiment la croissance en moyenne de 0,8% ;  

 

550'000 créations d'entreprises ont été recensées en France en 2011 , contre 213'000 en 2001 ; 


240'000 iPhone5 sont produits quotidiennement par Foxconn, le sous-traitant de Apple ;  

 

Un article sur iPad est mémorisé par 70% des lecteurs, contre 90% s'il est lu sur papier ; 

 

En Europe, un enfant âgé de 7 ans a déjà ingurgité plus de sucre que son grand-père durant toute sa vie. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BA 25/02/2013 20:23

Lundi 25 février 2013 :

Silvio Berlusconi prône la sortie de l'euro.

Beppe Grillo prône la sortie de l'euro.

Ces deux hommes ont réuni plus de 50% des suffrages.

Vers 19h20 :

L'Italie submergée par une vague populiste.

Submergée par la vague populiste, voilà l’Italie telle qu’elle se présente d’après les résultats du dépouillement au Sénat. Les voix des berlusconiens et des « grillini » - les partisans de
l'ancien comique Beppe Grillo - atteignent ensemble plus de 50% des suffrages. Ils prônent l’un et l’autre la sortie de l’euro. Il faudra bien sûr attendre les résultats de la Chambre pour avoir
une idée définitive mais on devine d’ores et déjà que la situation italienne ne pourra qu’être jugée inquiétante par le reste de l’Europe.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130225.OBS0031/l-italie-submergee-par-une-vague-populiste.html

BA 23/02/2013 09:11

Samedi 23 février 2013 :

En France, 38 % des sondés considèrent la construction européenne comme une source d'espoir. Dans un sondage de 2003, ils étaient 61 % !

Les classes populaires et les classes moyennes commencent à comprendre ce qu'est réellement la construction européenne : c'est une construction de riches, faite par des riches, pour des riches.

Lisez cet article :

Sondage : l’Europe, on n’y croit plus.

Une enquête BVA montre le désenchantement des Français à l’égard de la construction européenne. Notamment chez les ouvriers et les plus faibles revenus.

C’est un sondage qui fera certainement mal au cœur à tous ceux qui défendent encore ardemment l’idée européenne.

Alors que la crise économique s’accroît et que les plans d’austérité se succèdent dans les 27 pays de l’UE, les Français n’ont jamais été aussi désenchantés vis-à-vis de l’institution
bruxelloise.

Ils sont seulement 38% à considérer la construction européenne comme une source d’espoir, selon une enquête exclusive BVA réalisée pour l’Institut de relations internationales et stratégiques
(Iris*). Alors qu’ils étaient 50% fin 2011 et même 61% en 2003 !

Qui connaît son président ?

Une dégringolade qui touche surtout les catégories les plus modestes. Car une fracture nette se dessine entre les « gagnants » de la construction européenne (cadres, seniors, urbains, hauts
revenus…) et ceux qui se considèrent comme les « perdants » (ouvriers, employés aux revenus modestes, ruraux).

L’Europe, qui se voulait protectrice face aux dangers de la mondialisation, est désormais vécue comme une entité anxiogène. D’ailleurs, les Français s’accordent massivement — ils sont 75% ! — pour
considérer que l’UE a été inefficace ces dernières années. Un constat qui peut paraître sévère au vu des plans successifs d’aide pour sauver la Grèce de la faillite ou des instruments de régulation
mis en place comme le mécanisme d’union bancaire.

Incapable de se mettre d’accord pour aider la France engagée contre les jihadistes au Mali, l’Europe n’est guère incarnée au niveau politique. Qui connaît son président, le Belge Herman Van Rompuy
? Ou celle qui est censée incarner la politique étrangère de l’Union, la Britannique Catherine Ashton ? Evidemment, cela n’aide pas…

http://www.leparisien.fr/politique/sondage-l-europe-on-n-y-croit-plus-23-02-2013-2592159.php