Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un vrai test pour la zone Euro

22 Janvier 2010 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Macro-économie

Nous avions déjà souligné  en 2008 le risque de sortie d'un Etat membre de le zone

euro, afin de ne plus dépendre d'une monnaie commune mais de pouvoir

retrouver une monnaie propre qui pourrait être dévaluée par le jeu de

l'inflation, afin de pouvoir mécaniquement réduire le déficit public.

Argument toujours conteste par les autorités, BCE en tête, pour qui la

question ne se posait même pas : un pays qui quitterait la zone euro pour

retrouver une monnaie nationale n'aurait aucune chance de retrouver,

notamment, des conditions d'emprunt aussi intéressantes que celles que lui

permet d'obtenir son appartenance à la zone euro.

Nous sommes en droit d'en douter, lorsque l'on voit aujourd'hui que le plan

de relance grec prévoit, par exemple, d'émettre 54 Milliards EUR a du 6% -

soit 3% de plus qu'un emprunt d'état allemand. L'entrée de certains états dans

un nouveau cercle vicieux de l'endettement pour résoudre un problème de

dette est une chose que l'on connaît a présent, et dont nous savons qu'il

faut se méfier.

Pourtant, la même BCE a discrètement sorti fin décembre

un rapport sur les conséquences de l'exclusion ou de la "désertion" d'un pays

 

de l'Union européenne ou de l'union monétaire européenne. Il n'y a peut-être pas de

fumée sans feu. La conclusion de ce rapport fait état d'une admissibilité de

la sortie d'un pays - même si ceci leur semble contraire a l'esprit du

Traite de Lisbonne -,de quelques difficultés juridiques a valider une telle

"exit strategy" d'un pays membre, et de la difficulté de survie d'un pays

qui quitterait l'Eurozone.

C'est donc un premier changement d'attitude de la BCE, et nous suivrons ceci

attentivement au cours des mois a venir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article