Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

USA : la bulle obligataire et dérapage budgétaire incontrôlable

27 Juin 2013 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #USA

Le simple fait d’évoquer une diminution du rythme d’injection de monnaie dans l’économie américaine via une nouvelle arme, le « tapering » a suffi à ébranler les marchés.

La conséquence de ce genre de sortie est une bonne mesure de la déconnexion entre les marchés et l’économie réelle.

 

Comme anticipé depuis des mois, le fait de fermer le robinet des liquidités va faire augmenter le loyer de l’argent. Grosse déception pour les porteurs d’obligations, qui se sont entêtés à occuper ce créneau d’investissements : l’augmentation du rendement implique un désintérêt pour les obligations émises à faible taux et un effondrement de la valeur faciale de ces titres.

Rappelons tant que nous y sommes que la Fed rachète 85% des obligations que le trésor américain émet ; La hausse des taux actuels se fait sentir malgré cet interventionnisme aigu de ce « market maker » particulier. La Fed n’arrive donc pas à changer

Dans le budget 2013 des Etats-Unis –– il était prévu une charge financière de 222.8 Mia USD pour le financement de sa dette.

 

Rapporté à une dette de 16'000 Mia USD, cette charge financière a donc été calculée à un taux de 1.4562%, le taux de décembre 2012.

Aujourd’hui, les taux dérapent. Le coût de la dette américaine est en trains de doubler, pour occuper 10% de ses charges totales.


US-Generic-Govt-10-Year-Yield-Analysis---USGG10YR---Bloombe.png


Les Etats-Unis devront rembourser 420 Mia en intérêts au lieu des 223 escomptés. Chaque hausse de 1% va augmenter ces dépenses de 160 Mia USD.


Pire encore, ce taux à 10 ans menace à présent de sortir par le haut du canal dans lequel il s’était engagé depuis 25 ans.

 

chart20130612

 

La Fed va probablement devoir calmer le jeu et renoncer à son opération de « tapering », pour éviter aux finances américaines de sombrer. Où en est-on arrivé ?! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article