Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

La planche à billet, c'est parti !

10 Mars 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Marchés financiers

Premier pays à l'utiliser : l'Angleterre. Voir l'article du FT.
75 Milliards GBP  - 5% du PNB... -seront créés et injectés dans le système monétaire durant les trois prochains mois.
Avec cet aveu d'impuissance - je cite et traduis " La banque d'Angeleterre concède qu'elle est à court de munitions après avoir baissé ses taux pour les ramener proche de 0% et se devait donc de prendre des mesures peu orthodoxes pour ne pas sombrer dans la déflation"

On se dirige donc d'un pas décidé  vers une inflation galopante, peut-être pire que celle que le monde a connu dans les années 70.
Et racheter les actifs toxiques de banques en créant de la monnaie ne solutionne aucun problème ; il s'agit d'un transfert d'actifs "pourris" des banques (privées) vers le contribuable (l'Etat).

Je reviendrai prochainement sur les mesures qu'il serait bon de prendre pour vraiment s'atteler à résoudre ce problème de la bulle du crédit.
Lire la suite

Le Japon et la relance keynésienne

9 Mars 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

Le Japon va distribuer en cash 120.000 yen (121 USD) à chacun de ses citoyens  - cfr cet article.
Un énième effort de relance de type keynésien, un vieux réflexe des politiciens actuels, qui ne servira probablement pas à relancer l'économie ; les gens préféreront épargner cet argent que de le remettre dans le circuit. Il faut maintenant savoir si une distribution de bons d'achat  - certains d'être utilisés - était préférable plutôt que du cash.

Par ailleurs, le Japon  - lui aussi - annonce une contraction de son PIB pour la première fois depuis 13 ans. -12.7% en rythme annualisé sur le dernier trimestre...
Ce ralentissement est principalement dû à la baisse fulgurante de ses exportations, puisque comme dit précédemment, le Japon avait surévcu à la crise précédente grâce à ses exportations.
Ce graphique parle de lui-même... Qui va aider le Japon à relancer ses exportations, la base de son économie, cette fois ? Et quand ?


Lire la suite

Un marché toujours surévalué

8 Mars 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Marchés financiers

On entend ci et là que la baisse des marché ne peut pas se poursuivre, qu'il est temps de se repositionner sur les marchés. Est-ce fondé ?

Le S&P500 offre actuellement un rendement de 4.2% (cfr decisionpoint.com).
Il s'agit du rapport entre les dividendes offerts et la somme des cotations des composantes de cet indice.
Plus le marché est "surcoté", plus le rapport dividende/cours s'amenuise. Mécaniquement.

Or historiquement, l'on peut rapporter une surévaluation de marché lorsque le rendement s'élève à 3%, et la supposition d'un marché qui devient "achetable" lorsque ce ratio s'élève à 6% ou plus. Ou lorsque le S&P 500 approchera de la zone des 480 points (683 actuellement)..

Il reste donc  à l'heure actuelle une marge avant d'entrer dans un marché sous-évalué. Même si les 2 prochaines semaines devraient être propices à un Nième rebond technique.

*********************** DIVIDEND VALUE RANGE ANALYSIS ***********************

The yield for the DJIA, DJTA and the S&P 500 has historically moved
between a range of 3% (overvalued) and 6% (undervalued). The normal yield
range for the DJUA is between 3% and 12%. Decision Point expresses this
range as an RVR (Relative to Value Range) value of between 0 (undervalued)
and 100 (overvalued). Values can fall outside that range, and, when they
do, indicate even greater extremes of market valuation.


                                     S&P 500     DJIA     DJTA    *DJUA
-----------------------------------  -------    -----    -----    -----
Current Closing Price.............:      683     6627      297       32
Current Yield.....................:     4.2%     4.3%     3.4%     5.7%
Current P/E.......................:       39       22       12        9
Current Payout Ratio..............:      1.6     23.5      0.4      0.5
Current RVR.......................:       62       58       86       70

Price at  1.5% Yield..............:     1912    18997      673      122
Price at  3.0% Yield (RVR 100)....:      956     9499      337       61
Price at  4.0% Yield..............:      717     7124      252       46
Price at  5.0% Yield..............:      574     5699      202       36
Price at  6.0% Yield  (RVR 0).....:      478     4749      168       30
Price at  8.0% Yield..............:      359     3562      126       23
Price at 12.0% Yield  (RVR 0 - DJUA).........................:       15

Lire la suite

Des statistiques toujours peu encourageantes

4 Mars 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

Un beau rebond boursier aujourd'hui, mais probablement encore un de ces soubresauts techniques plutôt qu'un véritable redémarrage. Et ce printemps boursier devrait perdurer demain au vu de l'enthousiasme de la séance en cours à Wall Street.

Libellé Dernier Var. Ouv.
CAC 40 2675.68 +4.74% 2595.89
DOW JONES 6867.31 +2.10% 6726.50
Euro Stoxx 50 1938.93 +3.98% 1883.69
Nasdaq Comp 1359.10 +2.88% 1340.38
Nikkei 225 7290.96(c) +0.85% 7146.71(c)



Car pour revenir sur Terre, L'enquête ADP publiée ce jour, et faisant état de 697.000 pertes d'emploi aux USA sur le seul mois de février 2009-du jamais vu- laisse supposer la publication prochaines de très mauvais chiffres de chômage officiels.
Pour rappel, la dernière publication de la Fed montrait un taux de chômage de 7.6%, et l'on devrait très rapidement rejoindre les niveaux de 1982, lorsqu'en moins de 18 mois, le taux était monté de 7.2% (07/1981)à 10.8% (12/1982)


Ce niveau de chômage et l'ampleur de la crise conduira probablement les gens à "déconsommer" ou abandonner cette société d'yperconsommation, et vivre plus humblement, comme c'est déjà le cas au Japon  -voir cet article.

En tous cas, l'on voit déjà que les mesures de relance par la consommation n'ont aucun effet, les personnes qui bénéficient de ces aides préfèrent la mettre de côté que de refaire circuler cet argent.
Les primes à la casse pour les voitures n'ont par exemple eu aucun effet aux USA, et je suis impatient de voir l'effet de ces primes en Europe, où l'on aura un graphique du même accabit qu'aux USA : 40% de vente en moins en variation annuelle...


Lire la suite

Dette nette de la Belgique : +2% en un mois

23 Février 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Economie

La dette nette belge, sur le seul mois de janvier, s'est accrue de plus de 6 milliards, la menant à un montant de 309,5 Mia EUR. Voir ce communiqué de presse.
Ce montant est abyssal et l'on a du mal à s'imaginer le pays se redresser, même à moyen terme.
Les politiciens, ces baby-boomers qui, avec l'hédonisme qui les caractérise, ont parfaitement semé les graines de la crise - faire de la dette à tout prix  - ne pourront pas résoudre ce problème eux-mêmes. Il leur faudra attendre une génération nouvelle, celle qui aura vécu la quasi-faillite de l'Etat et son incapacité d'encore faire face aux engagements sociaux en général et de pension en particulier, pour reprendre les choses en main.
D'ici là, veillez à rembourser vos dettes et épargner vous-même pour vos revenus de pension.
Lire la suite

Dubaï crée de la dette pour régler ses dettes

23 Février 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat

Un air déjà connu en Occident, qui se propage au Moyen-Orient.
Et l'intervention de la banque centrale des Emirats qui sauve Dubaï d'un probable défaut de paiement.

DUBAI (AFP)--Le gouvernement de Dubaï a annoncé dimanche soir l´émission de bons de trésor de 20 milliards de dollars, dont la moitié a été souscrite par la banque centrale des Emirats, pour régler ses dettes.

"Cette émission donnera au gouvernement de Dubaï les liquidités nécessaires pour remplacer celles qui se sont taries pendant les douze derniers mois et par conséquent d´honorer ses obligations financières et de poursuivre son programme de développement", indique un communiqué officiel.

Le taux d´intérêt de ces bons a été fixé à 4% par an et sa période de maturité à cinq ans, selon ce communiqué.

La souscription de la banque centrale à la moitié de l´émission représente une aide appréciable à Dubaï, membre de la fédération des Emirats arabes unis, qui lui permettrait de faire face à la crise de son secteur immobilier et à la chute de son marché financier, qui ont provoqué des centaines de licenciements.

Selon un rapport publié début février, des projets immobiliers d´une valeur de 582 milliards de dollars ont été gelés aux Emirats Arabes unis en raison de la crise, soit 45% de l´ensemble de ces projets.

Dubaï doit sa prospérité essentiellement à l´immobilier, à la finance, au commerce et aux services, contrairement à Abou Dhabi, le principal émirat de la fédération qui a d´importants revenus pétroliers.

 

(END) Dow Jones Newswires

February 23, 2009 03:56 ET (08:56 GMT)

Lire la suite

Le Comex

22 Février 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Marchés financiers

Selon la dernière publication de la CFTC , qui rend compte des positions détenues par les banques sur la bourse des matières premières, 3 banques américaines posséderaient 111.190 contrats "short" (signifiant qu'un baisse du sous-jacent, de l'or dans ce cas, leur générerait du profit) sur les 153.525 contrats émis. Soit plus de 72%.

Les données relatives à l'argent (CMX Silver) sont encore plus éloquentes : 2 banques détiennent 27.189 contrats short sur un total de 29.060, donc 93%.

Il sera intéressant de voir évoluer ces positions au mois d'avril, lors de la prise de nouvelles échéances, et de connaître le nom de ces banques, qui soit n'ont aucun sens du timing, soit agissent pour un tiers et essaient de freiner l'ascension de ces matières premières, inéluctable a priori.

Remarquons aussi les fortes positions vendeuses sur l'Euro - aussi un moyen de contrôler l'irrémédiable baisse du USD ?
Lire la suite

Once d'or et Dow Jones

22 Février 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Marchés financiers

Nous sommes peut-être en train de revenir vers une situation qui ne s'est présentée que deux fois au siècle dernier : une fois le dow jones en points =  2 onces d'or.

Voici l'historique de ces variations :
En 1897, le ratio Dow Jones sur once d'or a démarré, à 1 ;
En 1929, juste avant le krach, il était nécessaire d'acheter 18 onces pour acheter le DJ ;
En 1932, après trois ans de crise, 2 onces d'or suffisaient à couvrir les points du Dow Jones ;
En 1966, en pleine période de croissance, le DJ s'était revalorisé considérablement, "s'achetant" contre 28 onces ;
En 1980, le Dow Jones s'achetait pour 1 seule once ;
En 1999, lors de la bulle internet, le DJ valait 44 fois l'once !
En juin 2006, à 11000 points, le DJ valait 19 fois le prix de l'once ;

Avec une once revenue à des sommets ces derniers jours, approchant - et visiblement proche de dépasser rapidement - les 1.000 USD/once, l'on pourrait se demander si le DJ vaudra d'ici peu 1.000 (crise de 1980) ou 2.000 points (crise de 1932).
Une chose est sûre, à 7.366 points, la marge de baisse est encore importante.

Et l'équation pouvant se résoudre dans les deux sens, une hausse importante de l'or dans les semaines à venir (vers 1.500 USD/once ?) limiterait la baisse de l'indice à 3.000 points dans le meilleur des deux scenarii...

Price of Gold

Lire la suite

Récession au Japon

16 Février 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat

Le Japon a annoncé ce jour son entrée en recession, probablement la plus importante depuis 35 ans.
En d'autres termes la terrible récession qu'ils ont connue dans les années 90 n'atteint pas l'ampleur de celle-ci.

Le PIB a chuté de 12.7% en rythme annuel pour le dernier trimestre 2008, dû à un effondrement des exportations. Je rappelais dans un article précédent que le Japon ne s'était sorti de la dernière récession que grâce à un accroissement de ses exportations vers l'Europe, non touché par la récession.

La dernière phrase de l'article est importante, puisqu'elle montre l'impuissance de ces grandes nations à se remettre en question : "Notre économie redémarrera en même temps que celles des autres pays". Les Japonais attendent donc ce même relais de croissance qui les avait sorti de crise. Or aujourd'hui, pas un endroit du Monde ne peut se gausser d'être en croissance.
Lire la suite

Dubaï en faillite ? (suite)

16 Février 2009 , Rédigé par jean-christophe duplat

Cet excellent article explique bien le mécanisme systémique qui est occupé à se produire dans les Emirats Arabes Unis.
Abu Dhabi est occupé à recapitaliser ses banques en urgence, à la suite de réductions de valeur massives sur des crédits à risques, et l'exposition de des ces pays à la dette de Dubaï devrait entraîner une spirale de dépréciations au Moyen-Orient.

C'est bien une crise mondiale, les dominos sont en place partout.

Lire la suite