Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010, l’année du USD

11 Janvier 2010 , Rédigé par jean-christophe duplat Publié dans #Marchés financiers

C’est lorsque personne ne croit ou ne suit plus le dollar qu’il nous réserve de bonnes surprises. Nous avions prévu récemment l'amplitude du rebond actuel alors que 97% des intervenants le voyaient baisser. Et ce n'est pas fini.

Si l’on considère aujourd’hui que (i)le USD avait commencé sa descente en mars 2009, lorsque la Fed a abreuvé le marché de liquidités, et que (ii)c’est à ce moment que les banques ont pu commencer à se reconstituer des marges tant exceptionnelles que « gratuites » - emprunter à 0% et prêter à 4 ou 5% sans frais, qui n’en rêverait pas ?- puis enfin (iii)que les investisseurs ont eu l’occasion d’emprunter massivement ce USD pour aussitôt le vendre et le convertir en une autre devise, plus rémunératrice et simplement vivre de ce rendement, ou investir en actions, obligations ou matières premières, pour profiter de la très belle évolution des ces actifs, et qu’aujourd’hui la Fed semble vouloir mettre fin à cette politique de l’argent facile, il nous semble que l’on va assister en 2010 à un gigantesque mouvement inverse,  par lequel ces acteurs vont racheter leurs dollars en convertissant leurs actifs, afin de préserver leur bénéfice.

Après la chasse à l'or en 2009, la chasse à l’USD sera lancée en 2010, et l’on peut décemment le voir reprendre 25%, étant observé ce qu’il a abandonné depuis quelques mois. Engageons-nous : l’USD sera à 1.18 EUR en fin d’année 2010.

Nous regarderons donc les investissements en USD avec un intérêt particulier cette année, contrairement aux années précédentes.

Ce mouvement d’ampleur ne sera pas sans influence sur les cours de l’or et du pétrole, cotés en USD, mais qui continuera à bien se maintenir en EUR. Bien retenir donc que ce ne sont pas les fondamentaux de ces matières premières qui sont visés, mais juste la préservation d’un équilibre de marché.

L’inflation viendra plus tard libérer à la hausse ces matières premières de cette « pression d’équilibre inter-devises »
usd 110110

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article